exporter

darktable est un éditeur non destructif, ce qui signifie que toutes les modifications sont enregistrées dans la base de données de la bibliothèque (avec une sauvegarde stockée dans un fichier lié XMP) et que le fichier RAW d’origine n’est pas modifié. Vous devez donc exporter les images afin d’intégrer vos modifications dans un fichier de sortie pouvant être distribué en dehors de darktable.

  1. Choisissez un scénario d’exportation.

    Le module exporter offre de nombreuses options, mais l’utilisation de loin la plus courante consiste à « enregistrer une image brute développée au format JPEG ». Vous pouvez soit exporter l’image actuellement éditée directement depuis la vue chambre noire, soit sélectionner une ou plusieurs images depuis la vue table lumineuse et les exporter toutes en même temps.

  2. Sélectionnez les images à exporter (si vous êtes dans la vue table lumineuse), ouvrez le module exporter, définissez stockage cible sur “fichier sur le disque” et sélectionnez un emplacement pour enregistrer vos images – par défaut, elles seront exportées vers un répertoire nommé “darktable_exported” dans le répertoire qui contient votre (vos) fichier(s) RAW. Choisissez un “format de fichier” JPEG et conservez les paramètres par défaut.

  3. Cliquez le bouton “exporter” pour enregistrer vos images traitées dans l’emplacement sélectionné.

Remarque : Bien que JPEG soit utile dans la plupart des cas, si vous souhaitez effectuer d’autres modifications dans un éditeur raster comme GIMP ou Krita, il est normalement préférable d’exporter au format TIFF.

translations