exemples

Les sections suivantes présentent deux cas d’utilisation typiques de la vue capture.

🔗configuration de studio avec écran

Ceci est un cas d’utilisation assez habituel. Vous avez mis en place votre studio et votre sujet, le boîtier est connecté à votre ordinateur et la vue capture est active dans darktable. Vous opérez avec le boîtier et prenez des images. Quand vous le voulez, vous pouvez contrôler les images directement sur l’écran de votre ordinateur plutôt que d’utiliser l’écran LCD du boîtier.

Ce flux de travail est efficient et efficace, car vous pouvez examiner immédiatement vos captures sans attendre la fin de la prise de vue quand tout le monde est parti. Si vous faites des prises de vue d’un modèle, c’est une manière sympathique de prévisualiser les prises de vues avec le client plutôt que de le faire en tripotant votre appareil photo.

Travailler en mode capture peut vous épargner du temps et de l’énervement. Définissez un nom de session, prenez vos photos, elles seront sauvegardées dans la pellicule appropriée à la session et vous pourrez les examiner facilement sur place.

🔗capture d’un accéléré (timelapse)

Un accéléré (timelapse) est un clip vidéo composé d’images prises séquentiellement. Un exemple typique est la prise d’un accéléré de photos de ville où vous capturez les nuages, la circulation, etc.

Afin de définir un accéléré (timelapse), créez une nouvelle session. Décidez ensuite si vous désirez effectuer la prise de vue en mode manuel ou automatique. N’utilisez le mode auto que dans les situations où la lumière ambiante change de manière significative pendant la durée de la prise de vue, par exemple, lorsque vous faites une prise de vues de plus de 24 heures.

Le panneau paramètres de la capture peut être utilisé pour définir le délai (la durée (pas de bkt. de l’interface), en secondes, entre les prises de vues) et la séquence (le nombre d’images (nombre de l’interface)) de votre accéléré.

Pour lancer la prise de vue, cliquez le bouton «capture» dans le même panneau et regardez la pellicule se remplir d’images. La dernière image capturée est toujours affichée sur la vue centrale.

🔗stockage des images sur l’appareil photo et l’ordinateur

Par défaut, le cadre gphoto2 (utilisé par la vue « Capture » de darktable) ne téléchargera les images que sur votre ordinateur, et ne les stockera pas sur la carte mémoire de l’appareil photo. Ce paramètre peut être modifié en dehors de darktable en utilisant l’interface de ligne de commande gphoto2. Cependant, dans certains cas, cette méthode échoue, car elle exige que darktable utilise le même fichier de configuration que l’outil de ligne de commande gphoto2. En particulier, si darktable ou gphoto2 sont installés dans un bac à sable ou un conteneur qui cache les paramètres du compte utilisateur, vous pouvez rencontrer ce problème (par exemple, avec les paquets snap et similaires).

Pour permettre aux images capturées d’être conservées sur la carte mémoire de l’appareil photo, connectez l’appareil photo à votre ordinateur pour une session de connexion, mais fermez darktable. Entrez gphoto2 --set-config capturetarget=1 sur la ligne de commande. Si cette commande aboutit, redémarrez darktable. Par la suite, les images devraient être stockées (dupliquées) sur la carte mémoire de l’appareil photo lors d’une capture en liaison.

translations