formats de fichier supportés

darktable prend en charge un grand nombre de formats de divers fabricants d’appareils. De plus, il peut lire des images de petite et de grande plage dynamique – principalement pour des échanges de données entre darktable et d’autres logiciels.

Pour que darktable puisse importer un fichier, il doit avoir l’une des extensions suivantes (la casse n’a pas d’importance) : 3FR, ARI, ARW, BAY, BMQ, CAP, CINE, CR2, CR3, CRW, CS1, DC2, DCR, DNG, GPR, ERF, FFF, EXR, IA, IIQ, JPEG, JPG, K25, KC2, KDC, MDC, MEF, MOS, MRW, NEF, NRW, ORF, PEF, PFM, PNG, PXN, QTK, RAF, RAW, RDC, RW1, RW2, SR2, SRF, SRW, STI, TIF, TIFF, X3F.

Si darktable a été compilé avec la prise en charge de JPEG2000, les extensions suivantes sont aussi reconnues : J2C, J2K, JP2, JPC.

If darktable was compiled with GraphicsMagick support, the following extensions are also recognized: BMP, DCM, GIF, JNG, JPC, JP2, MIFF, MNG, PBM, PGM, PNM, PPM, WEBP.

🔗fichiers RAW du boîtier

darktable lit les fichiers RAW en utilisant la bibliothèque open source RawSpeed, originellement développée par Klaus Post et maintenue à présent dans le projet darktable lui-même. Le nombre d’appareils et de formats de fichier pris en charge est en constante augmentation. La plupart des appareils modernes sont pris en charge et la tendance est d’ajouter les nouveaux très rapidement. En donner la liste exhaustive dépasse le cadre de ce manuel.

À l’exception des boîtiers Fujifilm X-Trans, darktable ne décode pas les images provenant d’appareils n’ayant pas un capteur Bayer (ex. les appareils Sigma avec le capteur Foveon X3).

🔗autres fichiers image

darktable lit nativement les images « ordinaires » au format JPEG, PNG 8 bits/16 bits et TIFF 8 bits/16 bits, ainsi que les formats TIFF en virgule flottante 16 bits/32 bits.

darktable lit aussi les images à grande plage dynamique dans les formats OpenEXR, RVBE et PFM.

translations